2012 année numérique !

Print Friendly

Une nouvelle année est souvent un rendez-vous traditionnel pour faire le point sur l’année qui vient de s’écouler. Et il faut reconnaître que l’année 2011 fut particulièrement chargée et remplie de succès pour Implications philosophiques. 433 000 visites en 2011 – plus de 45 000 pour le dossier Wittgenstein, l’un des moments forts de cette année – plaçant de ce fait la revue parmi les principales revues électroniques de philosophie. Certes les chiffres ne sont pas une récompense en soi, mais ils nous prouvent que le modèle éditorial que nous proposons rencontre son public : il existe un public large pour la philosophie de qualité sur Internet. Merci à tous pour votre fidélité et votre intérêt !

Bilan

Par ailleurs, cette année nous avons également franchi un autre cap important : plus d’une centaine d’auteurs ont ainsi contribué à la revue, et l’on ne peut que se féliciter de la diversité des courants et des centres d’intérêts ainsi représentés.

Ce bilan de fin d’année est l’occasion de remercier une fois encore Catherine Larrère et Christiane Chauviré qui nous ont fait l’honneur de rejoindre le comité scientifique de la revue.

Mais la revue ne propose pas/plus seulement un simple lieu de publication des travaux des jeunes (et des moins jeunes) chercheurs. Désormais, avec l’ouverture des ateliers, Implications philosophiques s’est engagé dans une nouvelle phase de son aventure : elle accueille ses propres équipes (structure informelle mais bien vivante et dynamique) composées de personnes passionnées par leur recherche, heureuse de pouvoir échanger et avancer ensemble. Ainsi, l’atelier Castoriadis, annoncé par une semaine thématique a rencontré un vif succès et continue à être particulièrement lu. De même pour l’atelier médias et société qui s’ouvrira prochainement à un autre axe. Mais nous vous en dirons plus dans quelques semaines…

Toute la rédaction s’est mobilisée dans la fin d’année 2011 pour vous préparer une nouvelle année riche en événement et rendez-vous de toute sorte. En effet, 2012 sera officiellement consacrée au numérique. Dans le prolongement de l’anniversaire 2010 consacrée à l’édition numérique, toute l’année sera consacrée à étudier les implications de ce passage de la culture du livre à la culture numérique. Là encore, ne gâchons rien de ce qui est à venir.

 Merci !

Avant de conclure, un passage « obligé » mais qui se révèle en réalité fort plaisant : les remerciements.

Il faut remercier l’ensemble de la rédaction qui se mobilise pour assurer les relectures, vérifier la tenue des délais, trouver LE relecteur scientifique le plus qualifié, et en un mot, faire vivre Implications philosophiques.

Toute notre reconnaissance pour le comité scientifique, qui est toujours parvenu à répondre à nos sollicitations malgré leur emploi du temps chargé, nous conseillant et nous guidant dans nos choix éditoriaux.

Last but not least, VOUS, cher lecteur, d’une part pour être arrivé aussi bas dans cet article bien trop long, et d’autre part pour votre fidélité.

A tous, toute la rédaction d’Implications philosophiques vous présente ses meilleurs vœux, vous souhaite une excellente année et se réjouit d’entamer 2012 à vos côtés !

La rédaction

 

Commenter

Suivez-nous :
ISSN 2105-0864 - Copyright © 2009-2015 Implications philosophiques CopyrightFrance.com