Compte-rendu Proto-philo

Print Friendly

Compte-rendu de la séance Proto-philo du 11 mai 2016 rédigé par Stéphanie Favreau.

      À l’occasion de la dernière rencontre Proto-philo organisée par la bibliothèque Cuzin de l’UFR de philosophie de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, Marie-Dominique Couzinet intervenait pour présenter son ouvrage Pierre Ramus et la critique du pédantisme. Philosophie, humanisme et culture scolaire au XVIe siècle, paru en 2015 aux éditions Honoré Champion.

Pierre de la Ramée, dit Ramus est une figure de la philosophie aujourd’hui peu étudiée mais qui eut une grande influence en son temps. De confession protestante dans le contexte particulier des guerres de religion, il fut pendant un temps contraint à l’exil en Allemagne avant de pouvoir revenir en France et reprendre ses enseignements au Collège Royal. Malgré sa renommée et une certaine protection des autorités de l’époque, Ramus sera assassiné trois jours après la nuit de la Saint-Barthélémy.

© Tous droits réservés

© Tous droits réservés

Outre sa confession, les enseignements de Ramus ont également suscité de vives réactions dans le monde universitaire du XVIe siècle. Il se distingue notamment de ses contemporains par sa position critique vis-à-vis d’Aristote, qui servait alors de référence pour tous les enseignements de philosophie et de théologie. Critique envers la scolastique, il a voulu proposer un nouvel Organon qui permettrait à la philosophie de renouer avec les aspects pratiques et concrets de l’existence. Sur cette base il proposa aussi une véritable réforme de l’enseignement et dénonça le formalisme des enseignements pratiqués dans les institutions. Prônant une philosophie de l’« usage », c’est-à-dire une philosophie dont on mesure et tire les conséquences pratiques, il a également contribué à l’introduction de nouveaux enseignements comme par exemple celui des mathématiques.

Grâce aux notes de cours manuscrites de ses élèves, dont un recueil important se trouve à la bibliothèque Cuzin, et à différentes biographies publiées par ses contemporains et parvenues jusqu’à nous, l’ouvrage de Dominique Couzinet se propose ainsi d’aborder ce personnage sous l’angle de textes non théoriques mais dans lesquels l’auteur expose explicitement ses intentions et le but de son travail, qui, à bien des égards, entre en résonnance avec le contexte universitaire actuel.

Les commentaires sont clos.

Suivez-nous :
ISSN 2105-0864 - Copyright © 2009-2015 Implications philosophiques CopyrightFrance.com