Présentation du dossier Émotions

Print Friendly

Ce dossier est la réunion d’une partie des interventions qui ont eu lieu lors de la 1ère journée doctorale Philosophies Contemporaines 2012/2013, à Paris 1. Avec le thème de l’émotion, il s’agissait de rendre visible une thématique de recherche commune à deux composantes de l’équipe PhiCo. EXeCO (Expérience et Connaissance) participe au projet ANR « Pouvoir des arts » qui vise à repenser le rôle des émotions dans la création et l’appréciation artistique et pour ce faire s’appuie sur les recherches les plus actuelles sur les émotions. Le CEPA (Culture, Esthétique et Philosophie de l’Art) s’intéresse entre autres à la place de l’émotion dans l’esthétique classique et contemporaine.

On trouvera dans ce dossier un traitement de l’émotion centré principalement sur la phénoménologie, mise en rapport avec ce dont elle est la contemporaine. Ainsi Raphaëlle Cazal, doctorante au CEPA, choisit pour terrain de réflexion les débuts de la phénoménologie. Travaillant sur les formes architecturales dans l’esthétique et l’architecture allemande dans la 2e moitié du 19e, elle propose une réflexion sur le statut affectif et moteur de l’émotion chez les théoriciens de l’einfühlung, entre physiologie entre pré-phénoménologie. De l’autre côté pourrait-on dire, Matthias Heuser, doctorant à l’UPJV invité pour l’occasion, part de la phénoménologie de Merleau-Ponty et la met en rapport avec les développements de Wittgenstein sur l’expression des émotions, pour en tirer des conclusions originales sur la subjectivité de l’expression, qui fait l’objet de son travail de thèse. Enfin, Éric Tremault, qui a soutenu une thèse à EXeCO sur la psychologie de la forme chez Merleau-Ponty, revient sur la compréhension de nos émotions et leur statut dynamique dans ce mouvement central de l’entre-deux guerres. Les articles de Matteo Scarabelli et Mathieu Pams, tous deux doctorants à EXeCO sur des questions phénoménologiques, complètent parfaitement ce tableau, puisque là où le premier examine le sujet de l’émotion en développant l’approche de Renaud Barbaras, le second s’intéresse à la douleur chez autrui en approfondissant les thèses lévinasiennes. Parce qu’ils introduisent de la meilleure des manières au sujet, c’est donc par eux que ce dossier débutera.

Pierre Fasula (EXeCO) et Pauline Nadrigny (CEPA)

Sommaire :

  • Matteo Scarabelli, « Le sujet de l’émotion »
  • Mathieu Pams, « L’Autre et la Douleur »
  • Raphaëlle Cazal, « Le statut affectif et moteur de l’émotion chez les théoriciens de l’einfühlung »
  • Matthias Heuser, « La teinte des pensées et des actions. L’émotion et l’expression chez Merleau-Ponty et Wittgenstein »
  • Éric Tremault, « Pouvons-nous comprendre nos émotions ? Sur la théorie dynamique des émotions dans la psychologie de la forme »

Les commentaires sont clos.

Suivez-nous :
ISSN 2105-0864 - Copyright © 2009-2015 Implications philosophiques CopyrightFrance.com