Émotions et connaissance : l’esthétique de Wittgenstein (Séminaire Wittgenstein 2012-2013)

« Retour aux événements
Cet événement est terminé
Evénément :
Émotions et connaissance : l’esthétique de Wittgenstein (Séminaire Wittgenstein 2012-2013)
Date
2 mars 2013 10 h 30 min
Mise à jour :
20 septembre 2012
Lieu :
17 rue de la Sorbonne, Esc. C, 1er étage dr., Salle Lalande
Adresse :
Paris, France
Print Friendly

Séminaire Wittgenstein 2012-2013

Émotions et connaissance : l’esthétique de Wittgenstein.

Organisé par Christiane Chauviré, Sandra Laugier, Pierre Fasula.
Avec le soutien du programme ANR PDA: Les Pouvoirs de l’art. Expérience esthétique, émotions, savoirs, comportements.

 

PRESENTATION

Les années précédentes, nous avons été amenés à étudier en quoi Wittgenstein apporte des éléments essentiels pour penser les rapports entre langage, esprit et société. Ce tour d’horizon ne serait pas complet sans une étude de l’esthétique de Wittgenstein qui, loin d’être un sujet périphérique, forme au contraire la matrice de sa philosophie de l’esprit par la mise en vedette de la saisie d’un aspect visuel ou auditif qui mobilise toute la problématique du voir-comme et de la perception.

On sait que, chez cet auteur, la philosophie de l’écoute musicale privilégie un mode d’intelligibilité musicale : la compréhension aspectuelle, qui ne fait pas appel à l’émotion et valorise, dans le jeu artistique, la vertu de justesse. L’émotion et l’expérience vécue (Erlebnis) ne sont pas pour autant refoulées ou niées, même si elles n’apportent rien à l’intelligibilité d’une œuvre, la vision ou l’écoute d’un aspect restant l’essentiel.

Comment comprendre alors le rôle de l’émotion en esthétique ? Un des objectifs du séminaire de cette année sera d’essayer de répondre à cette question. Comment un amoureux de la musique romantique comme Wittgenstein peut-il, tout en prônant une esthétique de la justesse, néanmoins tisser des liens entre l’art et l’émotion, montrant comment une phrase musicale s’insinue et se diffuse dans notre vie au point de la changer ? On élargira le problème à la question plus générale des émotions dans leurs rapports aux arts.

 

PROGRAMME

6 octobre 2012, 9h30-18h

Journée consacrée à Stanley Cavell et l’esthétique de l’ordinaire, à l’occasion de la parution de Philosophie le jour d’après-demain.

Avec Marc Cerisuelo, Elise Domenach, Martine de Gaudemar, Sandra Laugier, Daniele Lorenzini, William Rothman, Naoko Saito, Paul Standish.

En présence de Stanley Cavell.

 

3 novembre 2012, 10h30-12h30

Christiane Chauviré : Compréhension et jouissance esthétique chez Wittgenstein.

 

1er décembre 2012, 10h30-12h30

Piergiorgio Donatelli : Wittgenstein and the importance of the imaginative arts.

 

12 janvier 2013, 10h30-12h30

Pierre Fasula : La connaissance littéraire de l’amour.

 

2 février 2013, 9h30-13h

En collaboration avec le séminaire d’esthétique du CEPA

Autour de Vincent Descombes, Proust. Philosophie du roman.

En présence de l’auteur et avec Jocelyn Benoist, Danièle Cohn, Pierre Fasula, Dimitrios Rozakis.

 

2 mars 2013, 10h30-12h30

Martine de Gaudemar : Émotions et voix.

 

6 avril, 10h30-12h30

Solange Chavel : “C’est cela !” Justesse esthétique et justesse éthique.

 

4 mai, 10h30-12h30

Danièle Moyal-Sharrock : Titre à déterminer.

 

1er juin, 10h30-12h30

Emmanuel Halais : Éthique et esthétique : Schopenhauer, Wittgenstein, Murdoch.

 

8 juin (horaires à déterminer)

Journée d’études en collaboration avec le séminaire d’esthétique du CEPA:

Des sentiments justes ? Émotion, cognition, justesse.


Suivez-nous :
ISSN 2105-0864 - Copyright © 2009-2015 Implications philosophiques CopyrightFrance.com