« L’objet de la perception »

« Retour aux événements
Cet événement est terminé
Evénément :
« L’objet de la perception »
Date
27 mai 2011
Mise à jour :
12 mai 2011
Lieu :
Salle Cavaillès, centre sorbonne
Adresse :
Paris, France
Print Friendly

Journées d’études « L’objet de la perception »

27 et 28 mai 20II

Lieu: Salle Cavaillès

UFR de Philosophie – Université Paris 1

Escalier C, 1er étage gauche

17, rue de la Sorbonne

Paris

PROGRAMME

Vendredi 27 Mai 2011 – Salle Cavaillès

L’objet de la perception en question

Matin : Problèmes fondateurs – Présidence : Jocelyn Benoist

9.00 Présentation des journées

9.15 Raluca Mocan (Paris-Est Créteil – LIS) Perception et conflits

fondateurs chez Husserl

10.15 Charles E. Niveleau (Paris1 Phico- Archives Husserl) La destitution

écologique de l’objet

11.15 pause

11.30 Ronan De Calan (Paris 1 – IHPST) Jusqu’à quel point peut-on dire que

la perception est une connaissance de son objet?

Après-midi : Perspectives Actuelles – Présidence : Pauline Nadrigny

14.00 Jocelyn Benoist (Paris 1 PhiCo – Archives Husserl) Voir, vu, visible

15.00 Roberta Locatelli (Paris 1 – PhiCo) Le réalisme direct: the object

view

16.00 pause

16.15 Tom Avery (Institut Jean Nicod) Particulars and Consciousness

17.15 – 18.30 : Table ronde

Samedi 28 Mai 2011 – Salle Cavaillès

Par-delà le paradigme de la vision

Matin : Etude de cas : L’objet sonore – Présidence: Roberta Locatelli

9.45 Présentation

10.00 Pauline Nadrigny (Paris 1- PhiCo) Schriftlich, unbeschreiblich

11.00 pause

11.15 André Villa (Paris 8, CICM) Objet sonore : une étude interdisciplinaire

Après-midi : Modalités perceptives – Présidence : à définir

14.00 Jeanne-Marie Roux (Paris 1 – PhiCo) Le toucher, entre objet et ob-jectivité

15.00 Filip Mattens (Research Foundation Flanders) Une forme est une forme

16.00 pause

16.45 Marion Devosse (Lycée Alexandre Dumas, Saint-Cloud) La surdité vue de

l’intérieur. Témoignage

17.15 – 18.30 : Table ronde

Journées organisées par Roberta Locatelli et Pauline Nadrigny

Université Paris I Panthéon-Sorbonne

École Doctorale de Philosophie (ED 280)

Philosophies contemporaines (PhiCo EA3562)

EXeCO – CEPA

Argument :

L’idée selon laquelle la perception aurait un objet s’impose avec

une certaine évidence, mais pose cependant de nombreux problèmes essentiels

à la philosophie de la perception :

Peut-on assimiler la perception à un rapport à l’objet ? Quel serait ce

rapport ? Existe-t-il un objet essentiellement perceptif ? Cet objet est-il

constitué ou donné ? Quels sont les critères de sa qualification, de son

identification? Peut-il s’assimiler à un contenu ? Est-il autre chose que

l’influx nerveux dans lequel il se forme ? A-t-il une indépendance par

rapport au sujet qui le perçoit ? Quels rôles respectifs jouent les

différentes modalités perceptives dans sa saisie ?

Pour répondre à ce genre de questions, classiques, mais toujours vives en

philosophie contemporaine, le dialogue des différentes traditions apparaît

plus que jamais déterminant. Ces deux journées ont ainsi pour fin d’explorer

ces questions, d’en faire varier les faces diverses, de l’analyse des thèses

de Husserl, de Gibson, du réalisme direct aux thèmes du toucher, de la

synesthésie, et de l’objet sonore.

La première journée sera consacrée aux grandes problématiques qui irriguent

la philosophie contemporaine de la perception, sur la question de son

objet : l’angle d’approche privilégiera d’abord des problèmes fondateurs,

pour se concentrer ensuite sur des perspectives plus actuelles.

La deuxième journée partira d’un constat : le thème de la perception est

souvent abordé par le biais de la seule modalité visuelle. Il s’agira de

tenter de remédier à cette préférence en s’employant à étudier le champ des

modalités perceptives non visuelles. Ce qu’affirme la philosophie

contemporaine sur l’objet perceptif passe-t-il l’épreuve d’un changement de

modalité? Que gagne-t-on à sortir du paradigme visuel ? Dans le cadre de ces

interrogations, la deuxième matinée se consacrera exclusivement à une étude

de cas : l’objet sonore.


Suivez-nous :
ISSN 2105-0864 - Copyright © 2009-2015 Implications philosophiques CopyrightFrance.com