La liberté négative et ses critiques

« Retour aux événements
Cet événement est terminé
Evénément :
La liberté négative et ses critiques
Date
6 mars 2014
Mise à jour :
10 février 2014
Print Friendly

La liberté négative et ses critiques

Colloque international organisé par Marie Garrau et Delphine Labopin

Avec le soutien du laboratoire Sophiapol et de l’ED 139

Université Paris Ouest Nanterre La Défense

6-7 mars 2014

Bâtiment B – Salle des Conférences

 

 

Jeudi 6 mars

 

Approches libérales de la liberté négative

 

9h15 : Accueil des participants

9h30 : Serge Audier (Université Paris IV/IUF) : « ‘Liberté positive’ et ‘liberté négative’ avant Berlin dans la pensée politique italienne »

10h15 : Catherine Audard (London School of Economics) : « Repenser la liberté libérale: l’ontologie sociale de Rawls et la priorité de la liberté ».

11h : Pause

11h15 : Emmanuel Picavet (Université Paris I/Nosophi): « Le respect collectif des libertés individuelles et les problèmes de l’agrégation des raisons ».

12h00-14h : déjeuner

 

Approches libertariennes de la liberté négative

 

14h00 : Sébastien Caré (Université Catholique de Lille/ESPOL) : « Hayek, Rothbard et Rand : trois conceptions libertariennes de la liberté »

14h45 : Eva Debray (Centre March Bloch/Sophiapol) : « La notion de volonté arbitraire dans la définition hayekienne de la liberté. Hayek, penseur de la domination ? »

15h30 : Pause

15h45 : Speranta Dumitru (Université Paris Descartes/CERLIS) : « Comment la liberté négative nous aide à comprendre les inégalités Nord-Sud ? »

16h30 : Christian Lazzeri (Université Paris Ouest/Sophiapol) : « Une théorie libertarienne de l’exploitation ? »

 

 

Vendredi 7 mars

 

Les limites de la liberté négative

 

9h : Delphine Labopin (Université Paris Ouest Nanterre/Sophiapol) : « G.A. Cohen : les limites de l’usage libertarien de la liberté négative »

9h45 : Roberto Merrill (Université de Minho/CEHUM): « Liberté réelle, liberté comme non-domination et revenu de base ».

10h30 : Pause

10h45 : Constanze Binder (Erasmus University) : « Freedom in the Capability Approach: Two Problems and One Solution ».

11h30 : Marlène Jouan (Université de Grenoble/PLC) : « L’autonomie personnelle hantée par le spectre de la liberté négative : contre-propositions à l’aune des conditions de l’identité pratique ».

12h15-14h15 : déjeuner

 

Au-delà de la distinction entre liberté négative et liberté positive ?

 

14h15 : Cécile Laborde (University College London) : « What’s wrong with domination ? »

15h : Marie Garrau (Université Paris Ouest Nanterre/Sophiapol) : « La distinction de Berlin à l’aune des analyses contemporaines du pouvoir ».

15h45 : Pause

16h : François Hudon (Université de Genève/ Institut Ethique Histoire Humanités) : « Par delà positif et négatif : vers une conception hybride de la liberté ».

16h45 : fin du colloque


Suivez-nous :
ISSN 2105-0864 - Copyright © 2009-2015 Implications philosophiques CopyrightFrance.com