Introduction aux enjeux de l’édition numérique

Print Friendly

Source : oldbooksillustration.com

Implications philosophiques s’inscrit dans ce que l’on nomme communément l’édition en ligne : revue électronique à comité de lecture, elle participe à cette mutation profonde que nous sommes en train de vivre dans le rapport au savoir, dans sa création comme dans sa diffusion.

Jusqu’à présent, la revue s’est principalement préoccupée d’interroger le monde, peut-être est-il temps aujourd’hui de s’interroger en retour : que faisons-nous ? Quels rapport au savoir et à la recherche véhiculons-nous ? Quelles nouvelles perspectives sommes-nous en train d’inaugurer pour appréhender la recherche de demain ?

Mais surtout quelles en sont les limites, les dérives ? Quels défis doit-on relever ?

Il s’agit d’interroger les mutations induites par l’émergence de nouveaux modèles éditoriaux. Les aspects positifs sont bien connus – on peut songer aux faibles coûts de fonctionnement, (comparés à l’édition papier), la possibilité de toucher un public aux dimensions mondiales, d’assurer une meilleure diffusion des contenus, voire la création de nouveaux modèles éditoriaux telle que la publication en « flux continu ».

Mais ces points positifs ne doivent pas nous aveugler, et il est crucial d’interroger également les points négatifs et les dérives possibles. A ce titre, la tension entre l’authentique découverte (rendue parfois inaudible par les innombrables publications) et le culte de la nouveauté se révèle être un véritable défi que les publications scientifiques se doivent de relever. La numérisation du savoir existant en est un autre.

Par ailleurs, mais de manière moins normative, il est tout aussi important d’étudier les mutations dans la conception de la lecture, de l’édition, dans la manière même d’envisager la collaboration entre chercheurs grâce aux nouvelles technologies.

Ce sont ces interrogations que nous vous soumettons aujourd’hui, au travers d’un large panorama, qui accueillera tout au long de la semaine les contributions des principaux acteurs qui font et pensent le monde numérique de l’édition scientifique. Nous vous invitons ainsi à découvrir et à interroger cette aventure à laquelle participe, depuis un an maintenant, Implications philosophiques

Dès demain, vous pourrez retrouver le premier invité de ce panorama : Paul Mathias –  agrégé et docteur en philosophie, il est actuellement directeur de programme au Collège international de Philosophie, où il conduit des recherches sur l’Internet et ses implications épistémologiques, notamment autour de la question du « sujet ». Il est également l’auteur Des libertés numériques (PUF) et de Qu’est-ce que l’internet ? (Vrin).

Bonne lecture et merci à tous pour votre fidélité !

Thibaud Zuppinger (Directeur de la publication)

 

Sommaire :

« Publier en ligne« , par Paul Mathias

« L’édition en ligne et les mutations sociétales induites« , par Xavier Pryen

« Réflexions sur mes usages numériques« , par Martine Sonnet

« Internet et l’édition scientifique« , par Patrice Flichy

« Les mutants de la publication scientifique en ligne« , par Corinne Welger-Barboza

« La démarchandisation du savoir« , par Anne-Solweig Gremillet

« Prendre l’édition électronique au sérieux« , par Pierre Mounier

Commenter

Suivez-nous :
ISSN 2105-0864 - Copyright © 2009-2015 Implications philosophiques CopyrightFrance.com